Blog

3 questions à se poser à propos de la « gamification », de la ludification

Trois questions à se poser à propos de la «gamification» : « utilisation de plus en plus fréquente, dans notre société, de jeux dans des contextes non ludiques et ceci, à des fins pédagogiques et éducatives, tant pour les enfants que pour les adultes. En français, le néologisme « ludification » a été proposé (in Oser la Créativité, page 12).

Par exemple, de plus en plus d’entreprises recourent à des jeux d’équipes pour expliquer les principes de la gestion financière à leurs collaborateurs non-financiers, alors qu’avant on leur délivrait un cours aride ou un séminaire très technique.

Dans l’environnement professionnel, on parle aujourd’hui de « serious games », les « jeux sérieux ».

  1. Dans votre entreprise ou dans votre activité, quelles sont les activités qui gagneraient (un peu, beaucoup, totalement) à être « gamisées » ?
  2. Quelles sont les avantages de la gamification par rapport à une approche traditionnelle de l’apprentissage ?
  3. Comment pourriez-vous « gamifier » l’accueil d’un nouveau collègue dans votre équipe ?

Le secret : L’être humain aime jouer, surtout avec les autres. Jeux compétitifs (l’un gagne, l’autre perd), jeux collaboratifs (je gagne, tu gagnes, nous gagnons), tous rencontrent l’adhésion du plus grand nombre. Souvent, on hésite à présenter une matière ardue de manière quelque peu ludique au nom du « il faut tout de même rester sérieux », c’est-à-dire souvent … ennuyeux. N’oublions jamais que le jeu, le rire et l’émotion sont d’excellents pédagogues.

La semaine prochaine : Impossible

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!