Blog

3 questions à se poser à propos de la prime à l’innovation

Trois questions à se poser à propos de la «prime à l‘innovation» : «Avantage en termes d’image et de reconnaissance conféré à l’entreprise qui est la première à mettre une innovation sur le marché (voir Time-to-market) (in Oser la Créativité, page 14).

Aux yeux des consommateurs, il n’y aura jamais qu’un seul vrai Post-It Note, celui de 3M, un seul vrai aspirateur sans sac – le Dyson, une seule pâte à tartiner au chocolat et noisette : le Nutella. Etre le premier à lancer un produit sur le marché confère souvent un avantage intangible durable à l’innovateur.

  1. Comment faire savoir que l’on est l’initiateur d’une nouveauté, en particulier dans un marché B2B ?
  2. Dans la durée, et face à l’arrivée immanquable de concurrents plus ou moins solides, comment cultiver son statut d’innovateur aux yeux des consommateurs ?
  3. Quelles sont les innovations, même mineures, pour lesquelles votre entreprise pourrait se prévaloir d’un rôle de pionnier, de précurseur, d’innovateur ?

Savez-vous que certaines entreprises choisissent la stratégie du « meilleur deuxième ». Toujours à l’affut des innovations lancées par leurs concurrents, elles veillent à réagir très rapidement en proposant au marché un produit relativement similaire et meilleur que celui créé par l’innovateur. En fait, ces entreprises laissent les innovateurs essuyer les plâtres …

Le secret : bien sûr, de toujours bien veiller à protéger son innovation en prenant tous les brevets et dépôts de modèles, images et noms possibles dans le plus grand nombre de pays.

La semaine prochaine : Problème

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!