Blog

365 Jours de Créativité (111/365) – Vos frustrations, quelles fantastiques sources de créativité

La créativité cela se pratique au quotidien. Elle s’entraîne, se développe. Il est bon de faire ses gammes régulièrement ! Chaque jour de l’année, découvrez un exercice, un jeu ou une proposition de créativité qui vous permettront de vivre votre créativité autrement. Voici la 111ème proposition créative : Vos frustrations, quelles fantastiques sources de créativité.   

Nous connaissons tous des frustrations, petites frustrations du quotidien et grandes frustrations existentielles, frustrations occasionnelles et frustrations répétitives. Elles nous énervent, nous mettent hors de nous, parfois elles nous mettent en colère. Ce qui, avouons-le, ne sert pas à grand-chose.

Deux attitudes s’offrent à nous : soit nous attendons que la frustration s’éteigne d’elle-même d’un épuisement naturel – oui, les frustrations connaissent aussi la seconde loi de la thermodynamique : l’entropie croissante -, soit nous les transformons en énergie positive, afin de passer de la frustration à la solution. Pour cela, il convient de passer par une étape de création.

L’un des exemples les plus tragiques de création par frustration est l’histoire du pianiste autrichien Paul Wittgenstein (1887-1961), le frère du célèbre philosophe Ludwig Wittgenstein. Lors de la Première Guerre Mondiale il perdit son bras droit au combat. Il décida de poursuivre sa carrière après la guerre malgré son terrible handicap, a priori rédhibitoire pour un pianiste.

Lorsque la paix fut retrouvée, il demanda à de grands compositeurs de lui créer des morceaux adaptés à sa situation. L’une des créations les plus célèbres née de ce contexte est le Concerto pour la Main Gauche de Maurice Ravel composé durant les années 1929 et 1931. Paul Wittgenstein connu le succès et la notoriété jusqu’à la fin de sa vie.

Exemple personnel

Rien de tragique à signaler. Un exemple de frustration de ce matin : devant poster un pli, je le pèse et ma balance de cuisine est manifestement détraquée. Elle se refuse à tout réglage. A ce moment-là je me demande pourquoi mon IPad qui est là devant moi n’a pas la fonction « balance ». Me voilà avec une double frustration. Voilà peut-être une app à développer ! Pourquoi pas ? J’utilise bien mon IPad pour chasser les moustiques de ma terrasse : ANTI MOSTIQUO SONIC REPELLER. Magique !

Inspirez-vous sur notre page FaceBook !

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!