Blog

365 Jours de créativité (46/365) : La question la plus importante

La créativité cela se pratique au quotidien. Elle s’entraîne, se développe. Il est bon de faire ses gammes régulièrement ! Chaque jour de l’année, découvrez un exercice, une proposition de créativité qui vous permettront de vivre votre créativité autrement. Voici la 46ème : La question la plus importante.

Quelle est la question la plus importante qui se pose à vous actuellement ? Consacrez-lui le double du temps dans les jours et semaines à venir. Albert Einstein (1879-1955) disait que s’il n’avait qu’une heure pour sauver le monde, il consacrerait cinquante-cinq minutes à définir le problème, et seulement cinq minutes à chercher la solution.

Très souvent, nous n’interrogeons pas les questions que nous nous posons. Très rapidement nous passons des questions aux solutions. Or, c’est de la qualité de nos questions que dépend la qualité de nos réponses. Et aussi, à quoi bon être créatif et avoir trouver une belle solution, si le problème posé n’est pas le bon ! Aussi portez une attention soutenues aux questions que vous vous posez. Choisissez celle qui vous semble la plus importante pour vous à ce moment-ci de votre vie, celle qui va engager votre avenir, votre bonheur, votre bien-être. Prenez soin d’écrire cette question, de vivre avec elle. N’hésitez pas à la triturer, à la changer, à la reformuler jusqu’au moment où elle vous donne pleinement satisfaction.

A ce moment-là, consacrez-lui tout le temps nécessaire. Investissez-vous totalement dans ce qui est le plus important pour vous. Evitez de vous laisser distraire par des choses secondaires ou inutiles. Concentrez-vous. Créez sans relâche. Investiguez toutes les possibilités. Taquinez l’impossible.

Exemple personnel : l’enseignement a toujours été une passion. Depuis près de trente ans, à côté de mon métier de consultant et facilitateur en créativité en entreprise, j’enseigne dans des institutions universitaires et des écoles de commerces. J’enseigne toujours à l’EDHEC à Lille-Roubaix et à la SOLVAY BRUSSELS SCHOOL OF ECONOMICS & MANAGEMENT. Il y a quelques années, je m’inquiétais de ce que je pouvais apporter aux étudiants en matière de créativité. N’avaient-ils pas tout à porter de main avec leurs tablettes, smartphones et autres baguettes magiques électroniques ? De la créativité en barre survitaminée, pensais-je. alors.

Durant des semaines, je me suis demandé, errant parmi mes inquiétudes pédagogiques, qu’elle était la bonne question à me poser. Ce n’était pas « Que puis-je leur apporter en matière de créativité? » me répondait inlassablement mon intuition. Un soir, alors que j’écrivais des idées éparses dans mon carnet à idées, une question surgit par surprise sur le papier : « Comment puis-je partager ma trentaine d’année de passion créative avec mes étudiants et leur faire découvrir les secrets invariants de la créativité chez l’être humain ? ». J’avais ma question. Depuis lors, j’avance semestre après semestre avec confiance. Je sais ce que j’ai à faire, à créer, à proposer. En fait, il s’agit de faire de mes étudiants des « Léonard de Vinci 3.0 ».


Citation originale d’Albert Einstein: “If had only one hour to save the world, I would spend fifty-five minutes defining the problem, and only five minutes finding the solution”.

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!