Blog

365 Jours de créativité (60/365) – Petit matin, grande création

La créativité cela se pratique au quotidien. Elle s’entraîne, se développe. Il est bon de faire ses gammes régulièrement ! Chaque jour de l’année, découvrez un exercice, un jeu ou une proposition de créativité qui vous permettront de vivre votre créativité autrement. Voici la 60ème : petit matin, grande création.

La manière dont vous commencez vos journées à un impact déterminant sur votre productivité, en particulier sur votre productivité créative. Il est tentant – et c’est ainsi que procède la grande majorité d’entre nous – de nous jeter sur notre boîte mails et de répondre aux courriels urgents et importants, à mettre en suspens les plus délicats et à classer ou éliminer tout ce qui peut l’être. La première heure de la journée de travail peut être rapidement engloutie par ce premier nettoyage. Et le meilleur de votre énergie créative sera engloutie dans ce sprint aux mails.

Si vous voulez allouer le meilleur de votre énergie et de votre disponibilité créatives, commencez vos journées par les projets et tâches qui demandent créativité et imagination. Valorisez d’abord ce qui contribue à faire la différence et n’abordez les activités routinières (dont répondre aux courriels) qu’une fois l’essentiel achevé.

Exemple personnel

J’ai la chance d’être un lève-tôt et d’avoir appris à pouvoir me mettre immédiatement dans mon bain créatif. Si je me lève en sachant ce sur quoi me concentrer, « la machine » se met rapidement en route. La panne d’inspiration est rare. Et au cas où elle guette, j’ai toujours mes carnets à idées sous la main pour me prêter main forte. Des techniques comme la roue libre sont aussi (presque) infaillibles, parce qu’elles maintiennent votre cerveau dans la dynamique créative. Le pire, c’est de se retrouver désemparé devant une feuille blanche.

Que ce soit pour créer un nouveau programme de formation, pour imaginer un scénario original d’une réunion stratégique, pour écrire un article pour mon blog ou un chapitre pour un livre, rien de tel que de me mettre au boulot à 6 heures précises quand la ville dort encore. J’ai la garantie de ne pas être dérangé pendant deux bonnes heures, si ce n’est par les oiseaux qui chantent au jardin. Après il sera temps de retourner à la vie des courriels, des obligations, des problèmes à résoudre et des imprévus. Mais l’important aura été fait : la création du jour.

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!