Blog

Ce que les ateliers d’écriture m’ont appris sur la créativité (1/3)

Le prochain atelier de YELLOW IDEAS sera animé par Marie-Andrée Delhamende les 3 et 4 juin 2017 de 10h00 à 17h00. Il se déroulera à LA DRAGONNERIE de Bruxelles. Inscrivez-vous, via mail mark.raison@yellowideas.com ou téléphone +32 497 531 583, il n’y a que sept places de disponible, pour assurer le plus de temps d’écriture possible et pour s’offrir un grand moment de convivialité.

Ce que les ateliers d’écriture m’ont appris sur la créativité

Nous avons tous appris à écrire vite, trop vite. Déjà à l’école il fallait écrire vite : « vous avez vingt minutes pour cette rédaction ». Et puis après, la vie professionnelle nous oblige à écrire des courriels, des notes, des rapports dans l’urgence, sous la pression et dans l’attente d’approbation. Dans ces conditions, il n’est pas étonnant qu’écrire ne soit que très rarement un plaisir. Et pourtant …

Depuis une quinzaine d’années je participe à des ateliers d’écriture. Il s’agit de week-ends au cours desquels six à dix personnes sont réunies autour d’un auteur ou d’une facilitatrice d’écriture. Et durant ces deux journées des textes sont écrits à partir des injonctions créatives de l’animateur. Par exemple : « Vous avez trois quarts d’heure pour raconter l’histoire d’un homme qui revoit une amie de jeunesse qui … et cela se passe à …. Le genre est le drame. Et il y a quelque chose de bleu de Prusse dans votre histoire. Allez-y ! ». Et ce qui est extraordinaire, c’est que tous les participants se mettent à écrire, écrire, écrire avec un naturel déconcertant. Même ceux qui disaient « ne-pas-savoir-écrire ». Nous, êtres humains, nous savons tous raconter des histoires. Ecrire, c’est simplement les faire passer par un stylo ou une mine de crayon. Ou un clavier d’ordinateur.

Ces ateliers d’écriture m’ont énormément appris sur moi-même, sur mon écriture et sur ma créativité. Ils ont été et demeurent une expérience qui change la vie.

Voici quelques conseils qui faciliteront vos pratiques d’écriture.

  1. Débarrassez-nous de votre obsession du génie ! Personne n’attend que vous soyez Balzac, Rimbaud, Shakespeare ou Haruki Murakami. Pour écrire, il convient d’être soi-même, sans complexe et sans surjeux. Un seul mot d’ordre : être authentique !
  2. Acceptez le fait que les bons textes ne s’écrivent pas du premier jet. Ils sont le fait de recherches, d’essais, d’échecs, de réécriture et de réécriture. Ecrire est beaucoup plus affaire de travail que de talent inné.
  3. La consistance dans l’effort est l’une des caractéristiques des auteurs. Bien loin de l’idée que l’on a du créatif virevoltant, passant d’une chose à l’autre, abandonnant ceci pour cela, l’écrivain est rivé à sa table de travail. Cela passe par des rituels d’écriture et des moments dédiés dans la durée.

Demain : quatre autres conseils d’écriture

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!