Blog

Journée d’anniversaire créative

A quoi sert votre journée d’anniversaire ?

Il se fait que je suis né un 10 janvier. Enfant de l’hiver, mais conçu au printemps.

C’est l’occasion de me demander à quoi sert la journée d’anniversaire ? Réjouissances – festives ou sobres, selon son tempérament – avec les membres de la famille et quelques amis proches. Conversations joyeuses avec des copains ou des fréquentations. Pensées légères et indulgence vis-à-vis de soi-même. Aussi inquiétude due au temps qui passe, surtout qu’il passe de plus en plus vite. Du moins en a-t-on l’impression quand on avance en âge.

La journée anniversaire peut aussi être un moment privilégié pour visiter l’année écoulée et se projeter dans l’avenir. Et ainsi, de laisser libre cours à sa créativité.

Visiter l’année écoulée : qu’ai-je réalisé d’important ? Qu’est-ce qui m’a réjoui, étonné, enchanté ? Quelles furent mes belles réalisations, mes intenses satisfactions, ainsi que les changements que j’ai apporté dans ma vie ? S’interroger sur les autres : quelles furent les chaleureuses amitiés, ainsi que les rencontres inattendues ? Quelles furent mes déceptions, échecs et faiblesses ? Quels ont été les cadeaux et surprises de ces douze mois qui se sont achevés hier ? Dans cette réflexion intime, il est bon de prendre une posture de spectateur bienveillant vis-à-vis de soi-même : se regarder traverser l’année écoulée avec indulgence et curiosité. On essaie d’entrevoir ce qu’on n’a pas perçu dans le flot des actions et des émotions. Il est bien de prendre quelques notes au passage. On peut terminer cette visite en se demandant quel serait son nom, son slogan, sa couleur ? 2017 fut pour moi une année jaune intense avec la découverte de nuances de cette couleur lumineuse que je ne connaissais pas ou que j’avais oubliées. Un beau cadeau.

L’anniversaire est aussi une occasion de se projeter dans le futur, proche et plus ou moins lointain, et ainsi de laisser vagabonder son imagination et sa créativité. J’aime bien penser à trois ans : c’est mille jours et en un bon millier de journées et de nuits on a vraiment le temps de travailler sur des idées et des projets nouveaux, même impossibles. On a le temps d’apprendre des approches et des techniques émergentes, de mettre en place des habitudes créatives nouvelles, de faire les rencontres nourricières indispensables, de commettre des erreurs et de se fourvoyer pour trouver finalement la bonne direction. S’il faut donner du temps au temps, il faut également en donner énormément à ses rêves et projets.

Pour mes trois années à venir, trois grands chantiers passionnants me semblent évidents. Il est déjà temps d’en écrire les plans d’action. Parce que la journée d’anniversaire, c’est aussi l’occasion de se demander ce qu’on aimerait faire, comment on va le faire et surtout quand et avec qui on le fera. Et de se rappeler cette phrase du sculpteur roumain Constantin Brancusi : « Les choses ne sont pas difficiles à faire, ce qui est difficile, ce de nous mettre en état de le faire ».

Depuis des années je ne travaille pas le jour de son anniversaire : c’est un jour qui m’appartient totalement. C’est ma journée d’anniversaire créative. Je n’ai jamais regretté cette décision. Je me demande même de plus en plus si je ne devrais pas prendre la décision – définitive – de ne plus jamais travailler la semaine de mes prochains anniversaires. Voilà déjà une très bonne idée pour fêter mon anniversaire de grand matin.

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!