Blog

La puissance créatrice des contraintes

Passionnant chapitre consacré aux contraintes dans le livre-dialogue du mathématicien Cédric Villani et le compositeur Karol Beffa « Les coulisses de la création ». Pour ces deux monstres de créativité, « les vertus des contraintes pour la créativité » sont évidentes (CV, p.149). « Pas de créativité sans contraintes ! » (CV p.151). « Il y a les contraintes qui s’imposent, et celles que l’on s’impose; les contraintes de forme et les contraintes de temps » (KB, p. 156).

Les contraintes que le créatif s’invente sont des « défis ». Ravel était un maître en la matière, il s’inventait des difficultés qui le forçaient à aller au-delà de l’évidence. Karol Beffa cite aussi l’étude pour piano de Ligeti qui n’utilise que les touches blanches (KB, p. 155).

P.S.: en allant vérifier l’étymologie du mot contrainte ce matin, je lis qu’il s’agit à l’origine d' »empêcher quelqu’un de suivre son penchant naturel« . Aussi inventez-vous de belles et fortes contraintes qui vous amèneront à chercher où votre nature ne vous aurait pas amené.

A lire : BEFFA Karol et VILLANI Cédric, Les coulisses de la création, Paris, 2015, pages 143-171.

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!