Blog

L’angoisse de la feuille blanche

Livre_TessarechQui écrit ou a essayé d’écrire un texte de fiction a connu l’angoisse de la feuille blanche, que les Anglo-Saxons appellent « the writers’s block ».

Dans son livre L’ATELIER D’ECRITURE, Bruno Tessarech nous interpelle : « Devant vous, la feuille blanche résiste et reste désespérément blanche. Aviez-vous la naïveté de croire que le texte s’écrirait tout seul ? ».

Il met en avant que le blocage provient souvent de notre envie de perfection et d’envie de toucher au génie. Il nous dit d’abandonner la « case génie » et d’utiliser la « case lucidité ». Et surtout de vous mettre à écrire. Immédiatement. Comme le disait Georges Perec « au risque d’être mauvais ».

Pour se mettre à écrire : TESSARECH Bruno, L’Atelier d’Ecriture, Paris, JC Lattes, page 72, ISBN 978-2-7096-4855-4.

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!