Blog

Les Oxymores du Week-End

Ma définition personnelle du mot « oxymore » (se dit aussi « oxymoron ») : ingénieuse et surprenante juxtaposition de deux mots contradictoires. Par exemple, « un instant éternel », « une petite grandeur », « une naïveté clairvoyante », « la liberté contrôlée ». Chaque semaine, découvrez cinq nouveaux oxymores.

1816. Une banalité phénoménale

1817. Un délice écœurant

1818. Une schizophrénie monolithique

1819. Un désaccord unanime

1820. Un expansionnisme intérieur

Les oxymores dans la littérature et la presse :

Titre oxymorique pour le livre de Hans-Magnus ENZENS-BERGER consacré à l’Administration européenne : « Le doux monstre de Bruxelles ou l’Europe sous tutelle ».

« C’est Hollande qui organise la désorganisation, ce qui lui permet de faire ce qu’il veut » cite LE MONDE du 27 juin dernier en page 7.


A PARAITRE : en septembre 2015, L’AGENDA DES OXYMORES paraîtra de Mark Raison chez PRISMA EDITIONS : plus de 400 oxymores à découvrir, dont une quarantaine illustrés par Olivier Massa.


Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!