Blog

Les Oxymores du Week-end

Ma définition personnelle du mot « oxymore » (se dit aussi « oxymoron ») : ingénieuse et surprenante juxtaposition de deux mots contradictoires. Par exemple, « un instant éternel », « une petite grandeur », « une naïveté clairvoyante », « la liberté contrôlée », « une monotonie exaltante ». Chaque semaine, découvrez cinq nouveaux oxymores de mon cru. Mon livre « L’Agenda des Oxymores » vient de paraître chez Prisma Edition.

1836. Une circonlocution directe

1837. Une absurdité pleine de sens

1838. Une oisiveté énergique

1839. Une simplicité étriquée

1840. Un cortège solitaire


Les oxymores dans la presse :

Le magazine M du journal LE MONDE publie une interview d’une pleine page de Giorgio Armani à l’occasion du 40ème anniversaire de son entreprise. Le styliste italien dit de son esthétique qu' »elle est faite d’un naturel sophistiqué et s’exprime par des lignes intemporelles et l’emploi de matières précieuses ».

Source : Magazine M, 29.8.16, p.65

A quelques heures du début de l’U.S. OPEN de tennis, le New York Times consacre un long et éclairant article à Serena Williams : « The meaning of Serena Williams », « ce que signifie Serena Williams ». La championne au 21 Grands Chelem (en individuel) y est décrite comme « an ordinary extraordinary person ».

Source : NYT, 28.08.15.

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!