Blog

Les Oxymores du Week-End

Oxymores 1841 à 1845. Ma définAgenda des oxymoresition personnelle du mot « oxymore » (se dit aussi « oxymoron ») : ingénieuse et surprenante juxtaposition de deux mots contradictoires. Par exemple, « un instant éternel », « une petite grandeur », « une naïveté clairvoyante », « la liberté contrôlée », « une monotonie exaltante ». Chaque semaine, découvrez cinq nouveaux oxymores de mon cru.

Mon nouveau livre « L’Agenda des Oxymores » vient de paraître ce mois-ci aux Editions Prisma. Un agenda universel riche de plus de mes 300 oxymores, plus de 60 oxymores de célébrités et 40 illustrations exclusives d’Olivier Massa, le Directeur Artistique de YELLOW IDEAS.

1841. Une indécision fulgurante

1842. Une tolérance intolérable

1843. Une autosatisfaction collective

1844. Une tache transparente

1845. Une tache transparente

Les oxymores dans la littérature et la presse

« Il a une façon bien à lui de se mettre en retrait sous les feux de la rampe » disait Churchill propos de Laurence d’Arabie.

SOURCE : ENRIGHT Dominique, Les sautes d’humeur de Winston Churchill, Paris, Payot, 2014, page 75.

Une « laideur au charme fou », oxymore déniché dans le court roman de Régine Detambel « La Splendeur ».

SOURCE : DETAMBEL Régine, La Spendeur, Arles, Actes Sud, 2014, page 17.

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!