Blog

« Les trois épreuves de l’innovation » selon Miguel Aubouy

Et si l’idée géniale n’était pas l’élément essentiel dans l’innovation ?

Et si l’Eurêka n’était qu’un mythe, pire, un danger pour l’innovation ?

Et si la lenteur était essentielle à l’innovateur, malgré notre époque où tout se doit d’aller vite ?

Et si toute innovation de rupture était dans un premier temps incompréhensible ?

Dans son dernier livre consacré à l’innovation, « Le Chasseur, le mage et le cultivateur ou les trois épreuves de l’innovation » Miguel Aubouy déroule le processus créatif dans toute sa longueur et nous amène à remettre en question des « évidences », des « idées toutes faites », des « vérités » qui en fait freinent ou empêchent l’innovation.

L’innovation est un processus lent, long, composé de trois moments fondamentaux : la recherche de « l’observation clé » (le chasseur ou l’épreuve d’observation), l’élaboration de « l’idée clé » (le mage ou l’épreuve d’imagination) et « la métamorphose » (le cultivateur ou l’épreuve de ténacité).

A chacune de ces épreuves cruciales, des attitudes, des qualités et des stratégies spécifiques s’imposent à l’innovateur. C’est cela que Miguel Aubouy met remarquablement en avant dans son livre. Un ouvrage captivant et inspirant, illustré d’exemples et de citations très bien choisis. Tout dirigeant se devrait de lire ce manifeste provocateur et de l’intégrer dans sa réflexion et dans ses pratiques, car comme l’écrit l’auteur – français vivant au Québec – « les adversaires de l’innovateur sont nombreux ».

A lire et à relire : AUBOUY Miguel, Le chasseur, le mage et le cultivateur u les trois épreuves de l’innovation, Les Editions Nullius in Verba, 2015.

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!