Blog

« The Cat in the Hat » : une contrainte de 225 mots

A la fin des années cinquante, une polémique agite les Etats-Unis : pourquoi les livres scolaires pour les petits Américains sont-ils si ennuyeux, tristes, peu inspirants, alors qu’il y a dans le pays des génies de l’illustration tels que Walt Disney et des dizaines d’autres créatifs extraordinaires ?

Au cœur de ce débat, TheodoSeuss-cat-hatre Geisel (1904-1991), auteur d’une soixantaine de livres pour enfants, entreprend d’écrire « The Cat in the Hat » – sous le nom de Dr. Seuss – un livre pour enfants de six ans en n’utilisant que 225 mots courants, choisis dans une liste de 348 mots qu’on lui avait remis. Le chat au chapeau rayé parait en 1957 et connait un succès immédiat et « The Cat in the Hat » se vendra à plus d’un millions d’exemplaires en trois ans.

Belle contrainte que de se limiter à une liste de mots pour composer un texte. Et surtout de rencontrer son public avec un tel succès fulgurant.

Et vous, quelle contrainte vous inventez-vous pour booster votre créativité ?

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!