Blog

365 Jours (61/365) : C’est l’été 2017 ! 91 jours pour quoi faire ?

La créativité cela se pratique au quotidien. Elle s’entraîne, se développe. Il est bon de faire ses gammes régulièrement ! Chaque jour de l’année, découvrez un exercice, un jeu ou une proposition de créativité qui vous permettront de vivre votre créativité autrement. Voici la 61ème : C’est l’été 2017 ! 91 jours pour quoi faire ?

Aujourd’hui, l’été 2017 commence ! C’est une période de 91 jours un peu particulière dans laquelle se mélange le bilan des activités du premier semestre, les départs en vacances, le ralentissement de l’activité durant le mois d’août et la fébrilité et l’impatience du mois de septembre, mois de rentrée, non seulement des classes, mais des entreprises aussi.

Que faire de ces 91 jours, voilà une question à se poser. Et si vous vous disiez que l’été 2017 pourrait être dans votre vie « L’Eté 2017 » avec un grand « E » ? La saison estivale au cours de laquelle vous avez entrepris quelque chose d’unique, de fort, de créatif, d’audacieux, de généreux, d’inattendu, d’aventureux, de beau, de bon, de désintéressé, de merveilleux, de fantastique, de magique. A vous de choisir l’adjectif que vous avez envie d’imprimer aux côtés de ces mots « été 2017 ».

Hier, un ami me confiait qu’il était tout heureux de réaliser l’un de ses rêves : aller pagayer en canoë de mer dans le fleuve Saint-Laurent en Gaspésie au Québec pour aller à la rencontre des baleines et des belugas, là où sept ou huit espèces de grands cétacés peuvent être approcheés et observées. Pour lui et sa compagne, l’été 2017 restera probablement pour toujours l’Eté des Baleines. Cela sonne un peu comme le titre d’un film ou d’une série télévisée. Et quel sera le titre de votre film ?

Exemple personnel

L’été 2017 devrait être mon « Eté des écritures« . Chaque été je prends le temps d’écrire. La disponibilité d’esprit et le temps que l’on a devant soi sont propices au griffonnage. Cette année plusieurs projets d’écriture sont déjà bien avancés et je profiterai de la période estivale pour progresser au rythme que m’inspirera chaque journée.

Ni cavalcade ni lambinage : comme un joggeur fait ses kilomètres au lever du jour ou le soir, j’écrirai – chaque matin avant le petit déjeuner – mes lignes avec une régularité variable, en faisant le choses comme je les sens à l’instant présent.

Pour me faire plaisir et espérer que les projets auront maturé, à leur rythme sainement, et pourront être finalisés à l’automne. Et espérer que mon cinquième livre sortira effectivement en janvier 2018 comme prévu.

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!