Blog

365 Jours de Créativité (134/365) – Le facteur négligé : l’expérimentation

La créativité cela se pratique au quotidien. Elle s’entraîne, se développe. Il est bon de faire ses gammes régulièrement ! Chaque jour de l’année, découvrez un exercice, un jeu ou une proposition de créativité qui vous permettront de vivre votre créativité autrement. Voici la 134ème suggestion : Le facteur négligé : l’expérimentation.

IDEO a étudié une bonne centaine d’entreprises innovantes pour comprendre ce qu’il s’y passait différemment des autres organisations. De cette importante recherche, six facteurs déterminants d’innovation sont apparus : le sens, l’expérimentation, la collaboration, la responsabilisation, la curiosité et l’exécution (1).

Cinq de ces facteurs me semblent bien compris par une majorité de dirigeants. Par contre, un sixième est souvent négligé, voire ignoré : l’expérimentation. Il n’y a pas de créativité sans expérimentation. Trop souvent, dans nos entreprises, les idées sont jugées théoriquement. Ce sont les joutes verbales qui fixent le sort des idées nouvelles, des propositions inhabituelles, des audaces créatives. Le verdict en est souvent une condamnation de la nouveauté, tout simplement parce qu’il est plus facile de démontrer pourquoi une idée pourrait ne pas marcher plutôt que de garantir son succès (Ne trouvez-vous pas anormal que l’on demande à l’auteur de l’idée « Es-tu sûr à 100% que cela va marcher ? » et que l’on ne rétorque jamais au contradicteur « Es-tu sûr à 100% que cela ne marchera jamais ? »).

Seule l’expérimentation donne réellement une chance aux propositions créatives.

Or, concrètement, que se passe-t-il quand un collaborateur – ou une équipe de collaborateurs – souhaite tester une intuition ou développer une version 1.0 ? Il se retrouve très souvent face à une absence de ressources, de budget, de temps, d’encadrement. L’entreprise est construite, agencée et managée pour perpétuer ce qui existe et pour exécuter le plan stratégique. L’idée imprévue, la réflexion inattendue, la révélation surprise ne trouvent que très difficilement des relais opérationnels dans les organisations. Connaissez-vous beaucoup d’entreprise qui ont une ligne budgétaire ouverte pour des propositions créatives hors cadre ? Aussi, les idées nouvelles sont repoussées à l’année suivante avec tous les risque d’être abandonnées en cours de route.

Concrètement, trois choses à envisager :

  1. Prôner une culture de l’expérimentation et réduire le pouvoir des discussions abstraites
  2. Se lancer le plus rapidement possible dans une expérimentation frugale – petite équipe, petit budget, petit délai – pour découvrir in vivo ce que l’idée peut ou pourrait réellement délivrer
  3. Créer une ligne budgétaire dans chaque département pour l’expérimentation

Certains d’entre vous me diront que ce n’est pas possible, « il ne faut pas rêver ! ». Ils ont raison : d’une part, les entreprises négligent le facteur « expérimentation » et, d’autre part, elles ne sont pas construites pour bénéficier des idées nouvelles inattendues. Que faire ? Peut-être faudra-t-il repenser leur management et y intégrer une valeur « expérimentation créative » et des « pratiques d’expérimentation créative ».

Exemple personnel

Chez YELLOW IDEAS, nous expérimentons nos idées nouvelles lors de nos YELLOW DAYS : six fois par ans, nous nous réunissons durant trois journées consécutives pour approfondir nos idées nouvelles et pour partager nos intuitions, nos « dragons », nos R.I.P.I. (Rêves, Idées et Projets Impossibles), ainsi que nos réflexions créatives personnelles. Lors de ces rencontres créatives, nous cherchons à les faire avancer le plus rapidement possible. Notre réflexe est de nous demander à chaque fois : « Où cette idée nous mènera-t-elle ? » et « Concrètement, comment pourrions-nous la mettre en œuvre ? ». La créativité se vit dans l’action : créer, c’est tester, re-tester et re-re-tester. Sans test, une idée demeure une vision de l’esprit, désincarnée, sans réalité. Inutile !

(1) Vocabulaire américain utilisé par IDEO : « purpose, experimentation, collaboration, empowerment, looking out and refinement, the ability to successfully execute new ideas ».

Un article de Katharine Schwab sur l’étude d’IDEO : https://www.fastcodesign.com/3069069/ideo-studied-innovation-in-100-companies-heres-what-it-found

Inspirez-vous sur notre page FaceBook !

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!