Blog

Etes-vous un sérendipiteur ?

Dans un long article consacré ce week-end à la créativité, le New York Times se demande si la sérendipité est vraiment le fait du hasard ! Et si la sérendipité était plus une aptitude ou un talent particulier qu’un accident heureux ?

Les spécialistes de la créativité, les psychologues et les heuristiciens (l’heuristique est la science des découvertes) poursuivent leur questionnement et leurs recherches sur ce sujet. Il y aurait des êtres humains doués d’une curiosité et d’un certain sens de l’observation qui les amèneraient à profiter de hasards chanceux. Ils sauraient saisir l’accident inattendu pour identifier des possibilités nouvelles. Le Dr. Erdelez, une chercheuse de l’Université du Missouri, propose de les appeler les « super-encounters », mot que je traduirais en « super-rencontreurs », ceux qui sont à même de faire des rencontres étonnantes.

Il semblerait selon certaines études, dont parle l’article du NYT, que près de cinquante pourcents de découvertes seraient le fruit d’un « serendipitous process », un « processus sérendipiteux ». Pensons au post-it note, aux micro-ondes, au champagne, au viagra et aux milliers de produits qui furent découverts, inventés ou créés grâce à la sérendipité … et à l’acuité d’un super-rencontreur. Car le hasard n’invente rien : c’est l’homme qui fait de l’accident une réalité qui a un sens ou une utilité.

L’article en appelle à la constitution d’un nouveau domaine de recherche qu’on pourrait appeler « serendipity studies », afin d’arriver à mieux comprendre les phénomènes qui conduisent à la découverte. L’un des objets centraux de ces nouvelles études scientifiques serait le comportement des « sérendipeurs ».

A LIRE : NEW YORK TIMES, Pagan Kennnedy, How to cultivate the art of serendipity, Jan. 2nd 2016: http://www.nytimes.com/2016/01/03/opinion/how-to-cultivate-the-art-of-serendipity.html?_r=0

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!