Blog

365 Jours de Créativité (21/365) : Le plaisir d’écrire quelques oxymores

Les oxymores sont des constructions lexicales étonnantes, amusantes, parfois déstabilisantes : un clair-obscur, un soleil noir, un goût aigre-doux, une frénésie calme, une lenteur fracassante, un je-m’en-foutisme consciencieux.

De nombreux auteurs, artistes et créateurs ont recours aux oxymores. Ils adorent leur pouvoir explosif. Jean Giono se considérait comme un voyageur immobile, Boris Cyrulnik dit à propos de sa terrible enfance qu’elle est un merveilleux malheur, Kark Lagerfeld déclare rechercher le nouveau son optique de la mode. Corneille parlait de « cette obscure clarté qui tombe des étoiles », alors que Guy de Maupassant s’adonnait à des activités indolentes. Ce que Balzac aurait peut-être vu comme « une sublime horreur ».

Prenez le plaisir d’écrire quelques oxymores au cours des prochains jours. Comment faire ?

Vous attrapez un mot et vous ne le lâchez plus. Vous le tournez dans tous les sens pour lui trouver un contraire … harmonieux !

Par exemple, cette semaine on parlait d’un piratage informatique. On peut forger l’oxymore « un piratage informatique bienveillant », ce qui n’existe pas bien sûr. Quand on constate la grande impuissance des dirigeants politiques aujourd’hui, j’image qu’ils souffrent d’une « impuissance atomique ». Certains de nos contemporains ont de telles souffrances au travail qu’on peut se demander s’ils n’ont pas fait « un burn-out vital », ce dernier étant le seul moyen qu’ils ont trouvé pour échapper temporairement ou définitivement à leur malheur professionnel. Dans un autre registre, on a tous vécu des histoires d’amour fait d’« instants millénaires » où on avait l’impression avoir arrêter la course du temps, et puis qu’un grand amour peut-être d’une « monotonie exubérante ».

A vous de jouer avec les mots maintenant. Forgez-vous vos propres oxymores !

Exemple : cela fait des années que je forge des oxymores toutes les semaines. J’en ai plus de 2000 de validés dans mes carnets à idées. Les meilleurs se retrouvent le week-end sur mon blog, et cela depuis une dizaine d’années.

Show Comments (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!