Hong Zicheng

le lundi 02 janvier 2012

Pour le philosophe chinois du XVIIème siècle, Hong Zicheng, « il faut laisser derrière soi un flot de bienfaits assez abondant pour que tous puissent y puiser sans fin ».

« Propos sur la racine des légumes« , son recueil de pensées et de maximes est un chef d’oeuvre de philosophie et de littérature.

 

A lire et à méditer : HONG Zicheng, Propos sur la racine des légumes, Paris, Picquier, 2011, ISBN 978-2-8097-0285-9, page 24.