Les Oxymores du Week-End

le samedi 10 janvier 2015

1736. Une copie originale

1737. Une tristesse joyeuse

1738. Un antagonisme convergent

1739. Une paupérisation enrichissante

1740. Une gloire maudite

Les oxymores vus ici et là

Lu sur la carte du restaurant de LA PISCINE MOLITOR à Paris le 8 décembre dernier : « Dos de maigre épais« . Le maigre est un poisson aussi appelé « courbine ».

Alessandro Baricco, dans son éclairant essai LES BARBARES : ESSAI SUR LA MUTATION, parle de l’avènement du critique américain Parker dans le monde feutré du vin : il s’agissait alors d' »une énorme petite révolution« . Ce que Parker a apporté, c’est la cotation des vins, et surtout des grands vins français. « Oh, sacrilège ! », cria-t-on alors.