Les oxymores du dimanche

le dimanche 18 juillet 2010

776. Un délire analytique

777. Une fébrilité inébranlable

778. Une intransigeance complaisante

779. La liberté conditionnelle

780. Un futurisme nostalgique

Durant le déjeuner ce midi, un ami français me disait –  à la convention de la  National Speaker Association – qu' »une équipe française » était cette année un oxymore en France …