Les Oxymores du Week-end

le jeudi 10 octobre 2013

Oxymores 1541 à 1545. Un oxymore est une figure de style dans laquelle deux termes radicalement opposés l’un à l’autre, inconciliables, sont réunis. Pour Alain Rey, c’est « l’ingénieuse alliance de mots contradictoires ». Par exemple, une erreur géniale ou un étonnement programmé. Rimbaud fit de nombreuses trouvailles oxymoriques : des « splendeurs invisibles » et la « raison merveilleuse ». Ecrire des oxymores est un exercice de créativité qui invite à dialoguer avec le réel et l’impossible. L’un de mes oxymores préférés : un impossible réaliste. Chaque week-end, découvrez ici cinq oxymores de mon cru.

1541. Une pluralité singulière

1542. Une simplicité somptuaire

1543. Un ratio imagé

1544. Un entêtement lâche

1545. Une indifférence fougueuse

L’ oxymore de la semaine : « sain mépris »

GOOGLE a dix valeurs d’entreprise, dont « l’aspiration à améliorer et à changer le monde ». La recommandation suivante est faite aux employés de la firme du Googleplex de Mountain View (Californie)  : « Ayez un sain mépris pour l’impossible! », « a healthy disregard for the impossible! ».