Quand convient-il d’écrire ?

le vendredi 06 mai 2005

Georges Perec, l’auteur de « La Disparition » – l’incroyable roman écrit sans utiliser une seul fois la lettre « e » – disait que l’écrivain devait « écrire tous les jours, génie ou pas ».

C’est pour cela que le carnet de notes ne doit jamais vous quitter. Il faut saisir l’intuition, la sensation, l’idée, le commentaire, le bonheur ou la fureur au moment même où ils se présentent. Comme un photographe appuie sur le déclencheur à l’instant. Ecrire, c’est aussi l’art du moment. Même si le travail de composition et ensuite celui de la réécriture sont lents et souvent fastidieux.