Remercier quand le succès est là

le mercredi 19 février 2014

Le coach américain Marshall Goldsmith écrit qu’il est « en matière de gratitude radicalement fondamentaliste. J’ai été jusqu’à établir la liste des 25 personnes à qui je dois des mercis dans mes vie personnelle et professionnelle ». Et de bien sûr envoyer des remerciements particulièrement personnalisés. Ose-t-on imaginer un  grand sportif écrire – au lendemain d’un grand exploit – des remerciements aux 10, 20, 50 ou 100 personnes qui l’ont accompagné dans sa réussite sportive ?

N’hésitez pas à remercier ceux qui vous aident dans vos rêves et entreprises. On ne leur dit jamais assez « merci ! ».

P.S.: je me suis toujours étonné de la peur qu’ont certaine personne à dire merci. Que craignent-elles? Peur de l’anagramme de « merci » ? « Crime » !

A lire : GOLDSMITH Marshall, « What got you here won’t get you there », New York, Hyperion,  2007, ISBN 1-4013-0886-4, pages 158-160.