Archives

Categories

Conférence sur l’étonnement

le

Le 2 juin 2005 j’animerai un atelier sur l’étonnement à l’IFCS de l’Université Catholique de Lille. Au programme de cette formation pour adulte :

1. “Qu’est-ce que “s’étonner” ?
2. Comment encore s’étonner dans un monde où tout semble possible ?
3. “Je m’étonne, donc je vis !”
4. Les rapport entre “étonnement” et “créativité”
5. Le “Rapport d’étonnement” dans les grandes organisations
6. Pratique de l’étonnement dans une équipe
7. Eléments d’une esthétique de l’étonnement

Si vous avez des expériences personnelles dans ces matières ou si vous connaissez des bonnes lectures, je vous remercie déjà de me les communiquer à mark.raison@yellowideas.com

Si Balzac le dit …

le

Pour Honoré de Balzac (1799-1850), “il est aussi facile de rêver un livre qu’il est difficile de le faire” . Si l’auteur de l’immense Comédie Humaine le dit, cela doit être inhérent à la condition de l’écrivain.

Savoir se mettre en disponibilité

le

Dans son inclassable livre “Comment supporter sa liberté”, Chantal Thomas aborde de manière inspirante les relations entre le voyage et l’écriture. Elle écrit : “Voyager nous rend écrivains; quand à l’écrivain qui voyage, il se met dans un état de vacance particulière, une disponibilité passagère mais entière” (p.104).

Souvent, nous voyageons pour nous mettre en disponibilité passagère, pour échapper à l’action quotidienne, à notre environnement, à nos rythmes habituels de vie.

THOMAS Chantal, Commment supporter sa liberté, Paris, Ed. Payot & Rivagez, 2000, ISBN 2-7436-0609-6.

Exercice d’écriture 5 : La pendule du roi Anselme

le

La finalité de l’exercice : Rechercher une hypothèse imaginaire, la développer librement, lui donner vie.

La consigne d’écriture : “Le roi Anselme III avait une pendule. Mais cette pendule ne marchait pas bien … Or, pourquoi cette pendule ne marchait-elle pas bien ? Hé bien tout simplement parce que ….

Le Genre : libre.

La longueur : libre.

La durée d’écriture : libre.

L’auteur de l’exercice : Pepito Mateo*.

* Pepito Mateo, Le conteur et l’imaginaire, Aix-en-Provence, Edisud, 2005

Exercice d’écriture 4 : La valse à 4 mots

le

La finalité de l’exercice : s’exercer à créer un rythme soutenu, un climat d’action. Découvrir la puissance des phrases courtes quand elles s’enchaînent les unes aux autres.

La consigne d’écriture : décrivez votre journée d’hier en 24 phrases. Chacune de ces phrases ne peut pas compter plus de 4 mots. Par exemple : “Il est six heures. Le réveil sonne. J’ai froid. Il faut se lever. Ma femme dort profondément. Je m’élance enfin. Fini le lit. Le café coule déjà. Vive les minuteries automatiques …”.

Le Genre : Le récit bref et enlevé.

La longueur : 24 phrases de 4 mots maximum.

La durée d’écriture : 24 minutes.

L’auteur de l’exercice : Mark Raison